Les nuances viennent d’un mélange d’argiles différentes, tandis que la texture fissurée et craquelée découle du façonnage. Ceci est accentué par une fine couche inégale de glaçure. Différentes glaçures sont parfois ainsi appliquées successivement.

Le résultat évoque des paysages intérieurs. Il m’arrive de me voir ainsi, composée de morceaux assemblés les uns aux autres. De multiples déménagements durant mon enfance ont fait que je rompais chaque fois avec mes attaches.

Ces traces, ces bribes, se rapportent donc au passé, à la jeunesse, à un regard finalement commun à chacun. J’ai commencé ce thème dans les années quatre-vingt-dix, en même temps que les mégalithes, et peut-être justement en contrepoids. Contrairement à ces derniers, les parois de ces objets sont fines. Leurs bords inégalement découpés, des trous, des lézardes et autres failles renforcent une impression de fragilité.

Ce thème est illustré sous « Innerlijk landschap » dans la galerie.